Languages

Resize Text

+A A -A

Change Colors

You are here

2018 : l’année de Commit! L’année de notre engagement

Quelle année, cette année 2018 ! Il s’agissait de la première année de notre Stratégie pluriannuelle : « Commit! » (Engageons-nous), durant laquelle nous avons grandi en tant qu’organisation, de nombreux nouveaux membres nous ont rejoint·e·s, notre secrétariat s’est agrandi et nous avons participé à une multitude de projets. 
Comment nous sommes-nous donc engagé·e·s ? Notre stratégie est fondée sur trois piliers : Représentation, Innovation et Savoir-faire, ainsi qu’une approche dirigée par les membres. Voici quelques-uns des points forts :
 

Représentation

En 2018, les négociations sur le prochain budget à long terme de l’UE ont commencé à s’intensifier. Tout au long de l’année, nous avons écouté nos membres et nous avons veillé à ce que leurs voix soient entendues lors des débats.

Nous voulons un budget européen qui investisse dans la prestation de services d’accompagnement de grande qualité, pour s’assurer que l’UE répond pleinement aux questions qui importent le plus aux citoyen·ne·s de l’Europe. Le prochain budget de l’UE contient des mesures de base importantes pour concrétiser l’ambition de la CDPH des Nations Unies et le Socle européen des droits sociaux, mais pour y parvenir, il faut absolument augmenter les investissements dans les services d’accompagnement, pour permettre au secteur de se remettre de 10 années de sous-investissements.
Les négociations du prochain budget ne s’arrêteront pas en 2019, et l’EASPD non plus. Nous allons continuer d’écouter les besoins de nos membres et d'œuvrer aux côtés des décisionnaires politiques et de la société civile pour veiller à ce que le budget de l’UE maximise ses effets positifs sur la vie quotidienne des habitant·e·s de l’Europe.

 
Innovation et Savoir-faire

Cette année, l’EASPD a organisé deux conférences très réussies, avec un fort potentiel de transformation de la prestation de services aux personnes handicapées d’accompagnement à domicile et axés sur l’être humain. Notre conférence à Varna en juin a souligné combien les prestataires de services d’accompagnement jouaient un rôle de moteur de l'innovation dans l’économie sociale, qui à son tour peut contribuer à des emplois plus inclusifs et durables pour les personnes handicapées.
Au mois d’octobre, nous étions à Barcelone pour explorer de quelle façon les solutions technologiques, dans le contexte de la prestation de services d’accompagnement, peuvent aider les personnes handicapées à mener des vies plus indépendantes et jouir pleinement de leurs droits.
En 2019, l’EASPD organisera deux autres conférences, qui s’interrogeront sur la façon de veiller à la durabilité et à la qualité supérieure dans la prestation de services d’accompagnement du futur.

Les 16 et 17 mai, nous serons à Bucarest, en Roumanie, où nous proposerons aux participant·e·s d’acquérir des connaissances pratiques sur les modèles efficaces de financement partout en Europe.

La conférence d’automne 2019 de l’EASPD aura lieu à Helsinki, en Finlande, les 3 et 4 octobre. Elle aura pour thématique le perfectionnement du personnel dans les services liés au handicap : besoins émergents et opportunités, qui se focalisera sur : le recrutement, le maintien et la formation dans le domaine du soin et de l'accompagnement social.
 

Une approche dirigée par les membres

Toujours placé·e·s cœur de notre travail, nos membres sont pour nous une motivation et un moteur. En 2018, nous avons plus que jamais travaillé au renforcement de l’approche dirigée par les membres de l’EASPD et avons promu le transfert des connaissances et de l’expertise au sein de notre collectif, par le biais de nouveaux outils tels que le Réseau d’expertise EASPD.
 
Qu’en sera-t-il en 2019 ?
 
La concrétisation du Brexit en mars et les élections européennes au mois de mai amèneront avec elles de nouveaux défis et de nouvelles possibilités pour notre secteur.
 
L’Europe se trouve à un tournant. Elle doit prouver à ses citoyen·ne·s que le maintien et le respect de la dignité, des droits et du bien-être de celles et ceux qui vivent en Europe demeure une composante essentielle de son travail. En ces temps décisifs, il fut très décevant de constater la suspension du Comité Ad Hoc sur les droits des personnes handicapées du Conseil de l’Europe pour des raisons budgétaires. La décision marque un clair recul plutôt qu’une avancée vers la protection des droits des personnes handicapées en Europe.
 
Aujourd’hui, il est plus que jamais crucial que nos élu·e·s répondent aux vrais besoin des habitant·e·s de l’Europe et réfléchissent à l’inclusion de toutes et tous.  Lorsque nous nous rendrons aux isoloirs au mois de mai, nous devons nous assurer qu’ils sont accessibles à l’ensemble des citoyen·ne·s européen·ne·s, pour veiller à ce que tout le monde, y compris les personnes handicapées, puisse faire entendre sa voix. Ensemble, nous avons la responsabilité de voter pour l’Europe plus sociale que nous voulons, ainsi que pour davantage d’investissements dans ce domaine.
 
2018 a été une bonne année, et, avec l’aide et les conseils de « Commit! », l’EASPD travaillera dur à faire de 2019 une année encore meilleure.