Languages

Resize Text

+A A -A

Change Colors

You are here

Renouvellement de l’engagement auprès des personnes handicapées dans l’agenda de l’UE

Cette nouvelle année a d’ores et déjà entraîné de nombreuses avancées dans l’agenda politique de l’UE.
Avec la publication le 29 janvier par la Commission européenne de son plan de travail 2020, il est apparu clair que nombre de dossiers importants qui seront discutés cette année auront besoin de l'implication des services d’accompagnement, et de l'intégralité de l’éventail de leurs offres. De l'impact sur les enfants avec une toute nouvelle Garantie pour l'enfance, en passant par des possibilités renouvelées pour la jeunesse au travers d’une Garantie pour la jeunesse mise à jour, sans oublier un plan d’action plus solide pour la population vieillissante d’Europe avec un Livre vert sur le vieillissement, le plan de travail de la CE aborde tous les domaines. Nombre des propositions de la Commission européenne ont le potentiel d’ouvrir la voie vers des systèmes d’accompagnement innovants pour les personnes les plus exposées au risque de pauvreté et d’exclusion sociale dans l’Union européenne.
Ce début d’année a également marqué deux importants jalons. D’abord, l’annonce de la très attendue Stratégie européenne en faveur des personnes handicapées, qui doit être lancée en 2021 et qui, espérons-le, sera assez ambitieuse pour piloter et guider toutes les parties prenantes dans la promotion d’une vie inclusive de qualité.
Ensuite, le Parlement européen a rétabli son Intergroupe « Personnes handicapées », qui sera certainement fondamental à la promotion de l'inclusion.
Il faut toutefois faire encore davantage pour garantir l’accès à une éducation de qualité, à l’emploi, à la vie au sein de la communauté et enfin, pour financer l'inclusion (#fundinclusion). L’EASPD continuera de vous informer ces prochaines semaines des différentes avancées de l’UE !
 

Sabrina Ferraina
Responsable des politiques à l'EASPD