Langues

Resize Text

+A A -A

Change Colors

Vous êtes ici

Avez-vous déjà entendu parler de la thérapie par le jeu Tunyogi ?

La thérapie par le jeu Tunyogi (TGT - Tunyogi Game Therapy) est l’œuvre du centre hongrois d’intervention précoce Tunyogi (TEIC - Tunyogi Early Intervention Center). Elle est avant tout destinée aux nourrissons, aux tout-petits et aux enfants en bas âges souffrant de handicap dû à des lésions du système nerveux central ou à des troubles génétiques.

 

La méthode (TGT), répandue par Erzsébet Tunyogi, combine des jeux dramatiques (sollicitant la participation active des enfants et des parents) et des thérapies fonctionnelles, pédagogiques, des dramathérapies et psychothérapies. La composition des programmes de TGT, élaborés pour un seul sujet et pour des petits groupes, est fonction de l’état neurologique précis de l’enfant, de la mesure diagnostique et fonctionnelle de ses fonctions visuelles et auditives ainsi que de son état mental, par rapport aux activités impliquant la mobilité, les facultés intellectuelles et les capacités de communication. La TGT a deux objectifs : optimiser le développement sensorimoteur et le développement des compétences d’apprentissage.

 

À l’issue de la première anamnèse, le but des thérapeutes est d’améliorer les fonctions, de réparer les lésions et de réguler le tonus musculaire dans le cadre de situations de jeux dramatiques et avec les outils thérapeutiques fonctionnels. Ils font également appel à divers outils qui améliorent le sens de l’équilibre et la coordination des mouvements. Ils ont porté leur choix sur plusieurs programmes axés sur les jeux pour encourager le fonctionnement correct des différents organes sensoriels ; tous les sens sont stimulés par des programmes articulés sur la lumière et le son, encourageant ainsi l’enfant à développer ses capacités d’apprentissage. L’efficacité de la TGT repose sur la disponibilité du temps, sur la sélection correcte du cadre dramatique (quand le principal thérapeute prend activement part au jeu, son rôle est de faire évoluer la séance en jouant un rôle principal ou de soutien), sur la participation active et l’appui des parents, sur la mise en œuvre continue des programmes par les parents chez eux avec l’enfant ; toutes ces interventions devant permettre à leur enfant d’avoir une meilleure compréhension du processus en cours.  

 

L’éducation permanente commence au berceau, quand – au moment de participer à des jeux – apparaissent pour la première fois les principes pédagogiques. S’appuyant sur les jeux dramatiques, le thérapeute enseigne, éduque et surtout évalue le développement de l’enfant. Un enfant mentalement en disharmonie peut difficilement s’intégrer, c’est pourquoi l’harmonisation des processus mentaux joue un grand rôle dans le TGT. Dans le cadre de cette thérapie, les parents sont mentalement et constamment soutenus – soit individuellement soit mutuellement – et même chaque jour où l’enfant est sous thérapie. Le principal but que doit atteindre un thérapeute TGT est de soigner à égalité l’âme et le corps endommagés du sujet, par la pratique du jeu et dans la vie de tous les jours, pour permettre aux personnes handicapées de mener une existence presque normale au sein de notre société.

 

Pour plus d’informations

Site Web du centre Tunyogi.