Langues

Resize Text

+A A -A

Change Colors

Vous êtes ici

EASPD publie un nouveau rapport: Europe 2020 et le Semestre européen, apporter le bien-être à tous?

L’EASPD publie son tout dernier rapport sur le Semestre européen, appelant à un changement dans l’approche « la croissance à tout prix », en faveur d’un investissement social et d’une croissance axée sur le bien-être de tous les citoyens. Le rapport propose plusieurs recommandations aux décideurs politiques sur les méthodes possibles à adopter pour intégrer le bien-être au sein des politiques publiques européennes et nationales, d’une manière qui soit à la fois pratique et durable. Le rapport inclut également des messages nationaux des membres de l’EASPD à leurs gouvernements respectifs et à la Commission européenne, en particulier dans le cadre du Semestre européen. 

 

L’Association européenne des Prestataires de Services pour Personnes handicapées (EASPD) a publié un nouveau rapport sur le Semestre européen, soulignant les lacunes dans le modèle de croissance de l’Union européenne, lequel, dans son état actuel, ne tient pas suffisamment compte du bien-être des citoyens européens. Des mesures d’austérité ont été adoptées dans de nombreux États membres avec l’assurance que les déficits budgétaires seraient diminués, afin de générer une croissance économique saine. Tout autant, les changements dans la politique d’emploi ont été justifiés par ce même principe de « croissance à tout prix ». Cependant, la tactique a largement échoué et, de plus, a été mise en œuvre au prix de dures épreuves pour les citoyens européens – en particulier pour ceux qui sont le plus marginalisés et exclus. 

 

Ainsi, le rapport appelle à un changement dans l’approche « la croissance à tout prix » adoptée par les décideurs politiques européens – une priorité absolue afin de réaliser la stratégie Europe 2020, ainsi que d’améliorer le bien-être des citoyens européens en situation de handicap, par la fourniture de systèmes de prestations de haute qualité. Luk Zelderloo, Secrétaire général de l’EASPD, a confirmé cette intention en déclarant que « le rapport fait un certain nombre de recommandations aux décideurs politiques concernant les moyens de réintégration du bien-être du citoyen au sein des politiques publiques européennes et nationales, d’une manière pratique et durable ». 

 

En plus des commentaires formulés sur l’élaboration de la politique européenne dans son ensemble, le rapport présente les défis clés auxquels sont confrontés les prestataires de services pour personnes handicapées dans presque tous les pays de l’UE, en portant l’accent particulier sur l’emploi, l’éducation inclusive et les affaires sociales. Finalement, le rapport compile les perspectives nationales des membres de l’EASPD dans six pays européens : Autriche, Bulgarie, Finlande, Hongrie, Irlande et Roumanie. Ces mini-rapports soulignent un certain nombre de changements nécessaires à la politique nationale qu’ils estimentimpératifs pour l’amélioration du bien-être des personnes en situation de handicap dans leurs propres pays respectifs. Nous espérons que ceci permettra de mieux cerner les solutions pratiques et de fournir un apport utile aux décideurs politiques tant au niveau national qu'européen. 
 

Lien vers le rapport et autres informations 
Pour plus d'iformations, veuillez contacter:
Thomas Bignal, Chargé de la Politique