Langues

Resize Text

+A A -A

Change Colors

Vous êtes ici

La proposition de CE sur le chômage de longue durée: une approche holistique ayant du potentiel

PRESS RELEASE

Le 17 Septembre 2015, la Commission européenne a proposé une guide aux Etats membres pour mieux aider aux 12 millions personnes au chômage de trouver un travail. La proposition est sur le rôle que les secteurs jouent dans cette procédure et mets en avant des actions spécifiques pour montrer comment les Etats membres peuvent amplifier leur rôle dans les secteurs. L’Association européenne des prestataires de services pour personnes en situation de handicap (EASDP) accueille les efforts déployés par CE sur ce sujet. C’est pourquoi les améliorations sont importantes pour maximiser l’impact des propositions.  

 


EASPD est satisfait avec la Commission européenne admettant que les personnes en situation de handicap sont souvent exclues du marché de travail et sont particulièrement vulnérable d’être en chômage à long-terme. Selon l’expertise des milliers de personnes parmi les membres procurant du support pour l’emploi des personnes en situation de handicap, EASDP est particulièrement ravi de constater que les recommandations intègre plusieurs point clés de nos recommandations dénommées “STAR” (par son sigle en anglais) et de la Déclaration d’Emploi.
 
EASPD souhaite entièrement que les propositions de la Commission inclus beaucoup de facettes, y compris : l’offre de services individualisé et holistique, seul point de contact; sur le travail de soutien, les partenariats entre les parties prenantes, le soutien pour les employeurs, reliant propositions des fonds européens et le développement d'indicateurs de contrôle et des lignes directrices pour les évaluations, y compris un mécanisme de rapport.

EASPD se félicite également du fait que la Commission européenne a déjà identifié la façon dont la proposition pourrait renforcer les faiblesses spécifiques dans plusieurs États membres de l'UE: manque de continuité dans la prestation de soutien, pauvre montant du soutien individualisé et l'engagement des petits employeurs.

Néanmoins, les propositions contiennent plusieurs défauts qui devraient être abordés afin de maximiser leur potentiel. EASPD recommande à la Commission européenne et au Conseil de l'Union européenne et au Parlement européen (à leur avis à venir) d'examiner les améliorations suivantes:

 

  • Compléter des financements nationaux: un budget de l'UE doit être développé pour faciliter la mise en œuvre effective des recommandations, de façon similaire à la Garantie pour la jeunesse.
  • Incitations à l’évaluation précédente: récompenser les États membres qui offrent des évaluations individuelles avant 6 mois de chômage pour maximiser le succès.
  • Promotion  de soutien continu approprié: indiquer clairement que le soutien ne doit pas être coupé de manière soudaine, sans évaluation des besoins individuels.
  • Impliquer les fournisseurs de soutien: veiller à ce que le soutien des fournisseurs apporter leur expertise au plus tôt possible dans la mise en place et dans le suivi d'indicateurs et de lignes directrices pour les évaluations nationales.
  • Semestre européen: assurer que les recommandations sont rationalisées dans le semestre européen, en particulier pour les pays avec des faiblesses spécifiques comme mentionné ci-dessus.
  • Prêcher par l’exemple: établir un plan d'action pour améliorer le recrutement des groupes défavorisés et chômeurs de longue durée au sein des institutions européennes; en ligne avec l'ONU pour l'UE observations finales sur la mise en œuvre de la Convention relative aux droits des personnes handicapées.
Documents connexes

 

Note aux éditeurs

L’Association européenne des prestataires de services pour personnes en situation de handicap est une organisation européenne à but non lucratif, établie en 1996, qui représente actuellement plus de 11.000 services sociaux et de santé pour les personnes en situation de handicap. L’EASPD promeut des services associés au handicap efficaces et de haute qualité dans les domaines de l’éducation, de l’emploi et du soutien personnalisé. Ces services sont en ligne avec les principes de la CDPH de l’ONU, dont peuvent bénéficier, non seulement les personnes en situation de handicap, mais également la société dans son ensemble.

 

Contact

Thomas Bignal, EASPD Policy Officer.
Nieves Tejada, EASPD Communications Officer.