Langues

Resize Text

+A A -A

Change Colors

Vous êtes ici

Le Parlement européen renouvelle son soutien à l’intergroupe sur l’économie sociale et à celui sur le handicap

L’Association européenne des prestataires de services aux personnes en situation de handicap (EASPD) se réjouit de l’annonce du Parlement européen de rétablir l’intergroupe sur l’économie sociale et espère qu’il pourra soutenir le développement d’un cadre politique, juridique et financier qui assurera que le secteur des services sociaux et de santé maximise son potentiel pour créer des emplois de qualité et aider à combattre la pauvreté et l’exclusion sociale en Europe. L’EASPD embrasse également le renouvellement de l’intergroupe sur le handicap et soutiendra ses travaux, faisant de grands efforts pour accélérer la transition de la vie institutionnelle à la vie dans la communauté pour les personnes handicapées en Europe.
 


Le 11 décembre, la Conférence des Présidents du Parlement européen (PE) a confirmé officiellement le rétablissement des deux plus importants intergroupes pour le travail effectué par l’Association européenne des prestataires de services pour les personnes handicapées: l’intergroupe sur l’économie sociale et l’intergroupe sur le handicap.

 
Intergroupe sur l’économie sociale. Paquet Emploi, Semestre européen et TTIP

L’intergroupe sur l’économie sociale vise à adresser les problèmes survenant dans le secteur de l’économie sociale européenne, qui inclut des exploitants tels que les coopératives, fondations, mutuelles et associations. Les prestataires de services sociaux font également partie intégrante de l’économie sociale et ils jouent un rôle crucial dans leur contribution à gérer certains problèmes sociaux de manière efficace. Par conséquent, ils représentent un pilier essentiel pour une croissance durable et inclusive dans l’UE et sont les moteurs de la réalisation des cibles pour l’emploi et lutte contre la pauvreté incluses dans la Stratégie Europe 2020. Les services sociaux et de santé sont cependant en difficulté en conséquence de la crise économique et financière, qui a causé une dégradation des conditions de travail des personnels et a mis une pression croissante sur la qualité des services fournis, impactant ainsi les vies de nombreuses personnes qui ont des besoins de soutien divers.

 

Le Secrétaire général de l’EASPD et Président de Services sociaux EuropeLuk Zelderloo, a souligné, au cours d’une audience organisée le 3 septembre par le Comité européen économique et social qu’il y avait en Europe un besoin “d’établir le bon cadre politique, juridique et financier afin d’assurer que le secteur des services sociaux et de santé maximise son potentiel de créer des millions d’emplois et aide à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale en Europe”. La continuité de l’intergroupe sur l’économie sociale est également nécessaire parce que l’Europe traverse des changements démographiques et sociétaux qui augmenteront la demande pour les services sociaux au cours des prochaines années. L’EASPD espère que les appels de l’intergroupe à la Commission européenne pour que celle-ci lance une Communication sur un Plan d’action afin de débloquer le potentiel de création d’emplois dans le secteur, rationalisant le travail effectué par les États Membres et exposant quels sont les instruments de l’UE qui pourraient être utilisés pour soutenir ce processus, et de quelle manière. En outre, il existe d’autres questions importantes qui concernent notre secteur et qui ont également besoin qu’on les adresse, telles que la menace représentée par le Partenariat du commerce et des investissements transatlantiques et la disponibilité des services sociaux et de santé.

 
Intergroupe sur le handicap. Désinstitutionalisation et Stratégie européenne sur le handicap

L’EASPD embrasse l’annonce faite par le Parlement européen de rétablir également l’intergroupe sur le handicap. Les prochaines années seront cruciales pour le secteur du handicap car l’UE échangera avec le Comité de l’ONU sur les Droits des personnes handicapées, les progrès effectués à travers l’Europe pour mettre en œuvre la Convention sur les Droits des Personnes handicapées.
Cette année pourrait aussi être importante si la Commission européenne lance enfin la Loi sur l’Accessibilité et que le Conseil européen progresse vers la conclusion de la très attendue Directive sur l’anti discrimination de l’UE. L’EASPD souhaite également que l’intergroupe appelle la Commission européenne à lancer une Communication sur la Transition des services institutionnels aux services basés dans la communauté.

 

Note aux rédacteurs

Les intergroupes sont des groupes de travail informels qui rassemblent des députés européens de groupes politiques différents qui sont intéressés par le développement d’activités communes autour d’un thème spécifique. Même si les intergroupes sont plutôt considérés comme des ’plateformes d’échange’, leurs activités mènent souvent à une législation/des initiatives politiques concrètes. Seul un nombre limité d’intergroupes peut être établi.  Les sujets font l’objet d’un vote et de négociations pour être inclus, entre les groupes politiques, au début de chaque mandat législatif
 

D'autres infos
Contact

Nieves Tejada Castro
Responsable de Communication de l'EASPD