Langues

Resize Text

+A A -A

Change Colors

Vous êtes ici

Les principaux obstacles à l’éducation inclusive: manque de volonté politique et peur du changement

Conférence à Salzburg

Pourquoi nous n’avons pas encore une éducation inclusive? Est-ce que l'éducation inclusive a été définie théoriquement? Quels sont les principaux obstacles dans la société qui font qu'il est difficile d'avoir des milieux éducatifs inclusifs en Europe? Toutes ces questions ont été débattues pendant la conférence annuelle de l’EASPD «programmes d'enseignement inclusifs: agissons ensemble!


La conférence de l’EASPD visait à montrer des exemples pratiques sur la façon de rendre l'éducation plus inclusive et les éléments nécessaires à réussir pleinement, y compris les personnes handicapées dans les systèmes éducatifs traditionnels suivants les principes et les valeurs de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CDPH), en particulier la mise en œuvre de l’article 24 de cette Convention.

 

Wolfgang Plaute, Vice-recteur du centre Pädagogische Hochschule Salzburg, a pris la parole lors de la séance d’introduction en présentant les principaux aspects de l'éducation inclusive qui doivent être abordées. Selon lui, la définition de réussite scolaire doit être élargie et ne devrait pas être fondée seulement sur les résultats. Il est également nécessaire d'élaborer des normes internationales et nationales relatives à la qualification. En outre, il est nécessaire de relier les milieux éducatifs avec le marché du travail, d’aborder dans les milieux éducatifs les questions relatives à l'emploi et le développement des compétences sociales pour faciliter l’inclusion dans la communauté pour les enfants et adultes présentant un handicap.

 

Le Président de l’EASPD, Franz Wolfmayr, a mis en exergue la nécessité de «promouvoir une attitude positive envers l'inclusion et de développer des réseaux inclusifs ». En ce sens, les intervenants ont convenu que si tous les enfants vont à des écoles ordinaires dans leurs communautés, cela peut avoir un grand impact parmi le niveau de tolérance de la société, ainsi que combattre les préjugés et la discrimination.

 

Dimitris Nikolsky, Président du Comité d'experts sur les droits des personnes handicapées du Conseil de l'Europe, a souligné que l'éducation inclusive doit être un principe fondateur de tout système éducatif tel qu'il est reconnu dans plusieurs cadres politiques européennes. Pour cela, nous avons besoin de «développer des moyens qui répondent aux besoins individuels, développer des politiques globales d’inclusion et d'adapter la façon dont nous mesurons la qualité de l'éducation en repensant le concept de ‘réussite’ ». « Il est essentiel que les décideurs politiques travaillent en partenariat avec la société civile et les professionnels du système d’éducation spéciale ainsi que le secteur éducatif ordinaire, car ils peuvent apporter leurs connaissances et expériences », at-il ajouté.

 

Peder Haug, professeur d'éducation à Volda University College en Norvège a souligné que « les principales raisons empêchant la réalisation d’une éducation inclusive sont «le manque de volonté politique et la peur humaine de changer ». «La responsabilité, le néolibéralisme, la concurrence entre les écoles sont d'autres obstacles qui rendent difficile de mettre pleinement en œuvre le concept d'éducation inclusive», at-il souligné.

 

La mise en œuvre de l'éducation inclusive implique une volonté politique. La volonté des décideurs politiques à soutenir la transition vers un système éducatif inclusif est l'un des éléments clés qui pourraient faciliter sa réalisation. La volonté politique doit aller de pair avec une volonté pédagogique, en développant et renforçant les connaissances et les compétences des enseignants, y compris parmi les enseignants ordinaires.

 

Documents connexes de l’EASPD
Liens util

Note aux éditeurs

L’Association européenne des prestataires de services pour personnes en situation de handicap est une organisation européenne à but non lucratif, établie en 1996, qui représente actuellement plus de 11.000 services sociaux et de santé pour les personnes en situation de handicap. L’EASPD promeut des services associés au handicap efficaces et de haute qualité dans les domaines de l’éducation, de l’emploi et du soutien personnalisé. Ces services sont en ligne avec les principes de la CDPH de l’ONU, dont peuvent bénéficier, non seulement les personnes en situation de handicap, mais également la société dans son ensemble.

 

Contact

Nieves Tejada Castro, Chargée de Communication at nieves.tejada@easpd.eu
Thomas Bignal, EASPD Policy and Communications Officer at thomas.bignal@easpd.eu